image du film.UNIQUE (CARNET FILMÉ : 21 octobre 2021 au 31 décembre 2021)

Année : 2021. Durée : 1 H 43'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son, montage, effets spéciaux : Gérard Courant.
Production : La Fondation Gérard Courant, Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique.
Interprétation : Arnaud de La Cotte, Martine Lavaud, Patrick Désile, Jean-Paul Camp, Monique Camp, Michel Courant, Odile Courant, Nicole Courant, Marin Czarnecki, Iris Czarnecki, Louison Czarnecki, Lisa Courant, Rose-Anaël Courant, Alessandro Signori.
Tournage : 21 octobre 2021 au 31 janvier 2021 à Montreuil-sous-Bois (France), Calais (France), Pouilly-en-Auxois (France), Dijon (France), Jarnioux (France), Louhans (France).
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Format de tournage : Vidéo HD.
Caméras : Canon G9X + Eagle 4K + Sony Mini-DV.
Cadre : 16/9.
Procédé : Couleur et noir et blanc.
Collection publique : BnF (Bibliothèque nationale de France), Paris.
Langue : Française.
Dédicace : Le film est dédié à Jean Couillard.
Année : 2021.
Durée : 1 heure 43 minutes.

Présentation >>>

Unique est un épisode des Carnets filmés de Gérard Courant réalisé en France du 21 octobre 2021 au 31 décembre 2021, à Montreuil-sous-Bois, Calais, Pouilly-en-Auxois, Dijon, Jarnioux et Louhans.

Les principales séquence d'Unique :

-Le Lire hors collection d'Arnaud de la Cotte qui lit le début de son livre 10 000 images. Ce Lire est hors collection car des problèmes techniques ont nui à la bonne qualité du film et n'ont pas permis de l'inclure dans cette série cinématographique.

-La ville de Calais filmée de la chambre de l'hôtel Moderne.

-Le colloque Portraits fugitifs et naissance du mouvement l'artiste et l'écrivain à l'aube de l'instantané et du cinématographe (1880-1927) à Calais.

-La gare de Pouilly-en-Auxois, en compagnie de Jean Paul Camp et Monique Camp. Gérard Courant avait filmé Jean-Paul Camp, pour la première fois, il y a 51 ans, le 12 novembre 1970, pour son film Vent-Pire. C'était à Plombières-lès-Dijon, situé à une quarantaine de kilomètres de Pouilly-en-Auxois.

-L'ouest de Dijon.

-Noël en famille, à Jarnioux, dans le Beaujolais.

-Deux traversées, la nuit, à pied, du village de Jarnioux.

-La Grande rue de Louhans et ses 157 arcades.

-Le quartier de la Maladière à Dijon avec un immeuble qui a l'apparence d'un cinéma.

-La MJC Centre social Balzac Maladière à Dijon.

-Le siège de l'ancienne Cinémathèque de Bourgogne Jean Douchet au 27 rue Parmentier à Dijon.

-La Rue de la Maladière à Dijon.

-L'intérieur de l'église du Sâcré-Coeur de Dijon au style néo-byzantin.

-Le bâtiment de l'ancien Ciné-Maladière de Dijon (en activité de 1962 à 1977) remplacé, depuis, par le Centre Universitaire Catholique de Bourgogne.

-L'ancien cinéma Alhambra (fermé le 3 janvier 1979), place de la République à Dijon.

-L'ancien cinéma La Grande Taverne situé face à la gare de Dijon.

Le film est dédié à Jean Couillard qui a créé, en 1962, programmé et dirigé jusqu'à sa fermeture en 1977 le Ciné-Maladière de Dijon puis qui fut, de 1969 à 1985, directeur du cinéma Eldorado de Dijon.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2022 Gérard Courant. Tous droits réservés.