image du film.LA VALSE DE VIENNE (CARNET FILMÉ : 14 au 16 mars 1984)

Année : 1984. Durée : 50'

Fiche technique :
Réalisation, image, partition sonore, montage, restauration : Gérard Courant.
Interprétation : Peter Kubelka, Urs Zilk, Magda Peffgen.
Musique : Johann Strauss II.
Tournage : 14 au 16 mars 1984 à Vienne (Autriche).
Format : Super 8.
Cadre  4/3.
Pellicule : Kodachrome.
Caméra : Ricoh.
Procédé : Couleur.
Collection publique : BnF (Bibliothèque nationale de France), Paris (France).
Restauration : BnF (Bibliothèque nationale de France), Paris (France), Les Amis de Cinématon, Montreuil (France).
Première diffusion publique : 6 avril 1984, galerie Donguy, Paris (France).
Dédicace : Le film est dédié à Peter Kubelka.
Année : 1984.
Durée : 50 minutes.

Présentation >>>

La Valse de Vienne est un épisode des Carnets filmés de Gérard Courant tourné du 14 au 16 mars 1984 à Vienne, en Autriche.

Il a été filmé en parallèle de la rétrospective des films de Gérard Courant au Studio Molière organisée par l'Institut français de Vienne.

La Valse de Vienne est une déambulation cinématographique dans la ville de Vienne et une exploration de son centre historique. Le film s'installe longuement autour du palais de la Hofburg.

Critique >>>

LE TEMPS S'EST FIGÉ

À Vienne, On ne peut s'empêcher de penser que le temps s'est figé depuis la chute des Habsbourg. Cet empire, malencontreusement disparu trop tôt, avait pour vocation, en partie inconsciente, d'empêcher l'avènement d'un Führer. Il en reste une coquille vide, avec ses fiacres roulant sur le Ring, tels des serpents sans venin se mordant la queue, avec des oiseaux noirs, sortes d'oiseaux de proie sans proie. Même son tramway date. Mais Courant est malin. Il s'arrête devant un kiosque à journaux et il découvre la vraie « modernité », celle du sexe, avec les revues de Larry Flint et de Hugh Hefner. Le temps figé s'est brusquement réveillé.

(Alain Paucard, 10 octobre 2021)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2021 Gérard Courant. Tous droits réservés.