JACQUES RICHARD.

Cinéma n° 262, spécial Dictionnaire du cinéma français des années 70, octobre 1980.

Né le 31 mars 1954.

(1975), Le Rouge de Chine (1978)

Très fasciné par le cinéma de Jean-Luc Godard (il n’a pas été le seul durant cette dernière décennie !) et celui de Philippe Garrel, Jacques Richard crée un nouveau rapport avec les acteurs dans (Michael Lonsdale, Fabrice Lucchini et Catherine Ribeiro sont soumis à une direction d’acteur provocatrice de type Leaving Theater ou warholienne) et il profite de sa jeunesse pour faire accepter un cinéma en porte-à-faux entre les différents courants de l’avant-garde. Son deuxième film, Le Rouge de Chine, est un hommage réussi aux pionniers du cinéma.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.