LA RÉGION CENTRALE de MICHAEL SNOW.

Art Press, n° 25, février 1979.

Dans un espace désert de la toundra canadienne, Michael Snow a installé, pour la réalisation de son film La Région centrale (1971), un dispositif révolutionnaire, spécialement conçu pour la circonstance  : une caméra fixée sur un trépied omnidirectionnel d’une flexibilité remarquable qui permet d’entreprendre tous les mouvements possibles (spirales, boucles, etc) d’une caméra afin d’explorer, 3 heures durant, un espace vide de toute civilisation, où nul humain ne vient encombrer le champ filmique.

Envoûtant, fascinant, hymne au cosmos, à la terre, ce monument cinématographique, dans sa démesure même, fait vaciller la pensée. La perception est soumise à un exercice périlleux car les mouvements de la caméra n’épousent pas ceux de l’oeil et du corps. Le regard tournoie et la place du spectateur s’immobilise vers un point incertain très proche de la caméra.

Gérard Courant.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.