image du film.JEAN-NOËL MIRANDE FILME CINÉMATON (CARNET FILMÉ : 21 juin 2011 - 22 juin 2011)

Année : 2011. Durée : 1 H 20'

Fiche technique :
Réalisation, concept, montage : Gérard Courant.
Image, son : Jean-Noël Mirande, Gérard Courant.
Interprétation : Gérard Courant, Alain Paucard, Marie Morane, Florence Issac, Alfred Eibel, Jean-Noël Mirande.
Production : Les Amis de Cinématon, La Fondation Gérard Courant.
Distribution : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 21 et 22 juin 2011 à Paris (France), Montreuil-sous-Bois (France).
Format : Vidéo DV.
Cadre : 16/9.
Procédé : Couleur.
Langue : Français.
Dédicace : le film est dédié à Pascal Sevran.

Présentation >>>

Jean-Noël Mirande filme Cinématon est un épisode des Carnets filmés (21 et 22 juin 2011) de Gérard Courant, tourné en grande partie par Jean-Noël Mirande, journaliste à France 3 Paris Île-de-France, à l’occasion d’un reportage que ce dernier a consacré à l’aventure des Cinématons.

Le film commence le 21 juin 2011 dans une cabine de photomaton du métro Porte de Vanves à Paris où le cinéaste se fait photographier. On suit ensuite Courant dans les couloirs du métro, puis sur le boulevard des Maréchaux où il se rend chez Alain Paucard. L’écrivain parisien l’a invité pour cinémater quelques-unes de ses connaissances : la peintre Marie Morane et la poète et éditrice Florence Issac.

Lors de cette soirée, Jean-Noël Mirande réalise d’abord un Cinématon hors collection de Gérard Courant. D’un cadre trop large (un Cinématon est toujours un gros plan) et en couleur (les Cinématons sont redevenus en noir et blanc depuis 2010), Courant nous montre deux fois ce portrait filmé : d’abord le résultat brut filmé en couleur et en format 16/9 par Mirande puis le Cinématon mis aux normes de la série avec un cadrage plus serré, en format 4/3 et en noir et blanc. La différence entre les deux portraits filmés est saisissante !

Puis nous assistons dans un premier temps aux tournages – aux coulisses – des deux portraits filmés de Marie Morane et Florence Issac et dans un second temps, Courant nous propose le résultat de ces deux Cinématons.

La séquence chez Paucard se clôt avec le tournage du Cinématon de Jean-Noël Mirande. Courant procède au même cérémonail : nous découvrons d’abord le filmage du Cinématon puis son résultat.

Le lendemain, le 22 juin 2011, Jean-Noël Mirande se rend chez Gérard Courant à Montreuil-sous-Bois, à l’est de Paris, pour filmer l’antre du cinéaste. Courant montre le Portrait de groupe n°232, intitulé Alain Paucard reçoit Pascal Sevran, réalisé en 2004, dont le journaliste est un des participants. La suite de cette séquence est une visite de l’appartement du cinéaste transformé en cinémathèque et une conversation sur les Cinématons.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.