image du film.VINCENT NORDON DE SELONGEY (CARNET FILMÉ : 26 décembre 2014)

Année : 2014. Durée : 29'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son, montage : Gérard Courant.
Production : Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique, La Fondation Gérard Courant.
Interprétation : Vincent Nordon.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 26 décembre 2014 à Selongey (France).
Format : Vidéo Nikon Coolpix S2700 + Vidéo Sony MiniDV.
Cadre : 16/9.
Procédé : Noir et blanc.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Dédicace : Le film est dédié à Paul Vecchiali.

Présentation >>>

Vincent Nordon de Selongey est la neuvième rencontre filmée entre Gérard Courant et le cinéaste et écrivain Vincent Nordon qui fait suite à Vincent Nordon raconte Straub, Huillet, Pialat et Cinématon, le 18 janvier 2001, Vincent Nordon vous salue bien, le 31 octobre 2010, Vincent Nordon, Roland Barthes et Ça/Cinéma, le 23 décembre 2010, Vincent Nordon, Marguerite Duras, Kenji Mizoguchi et le Japon, le 27 février 2011, Straub Godard : Nordon se rebiffe, le 26 décembre 2012, La Chute de Vincent Nordon, le 5 novembre 2013, Vincent Nordon, les intellectuels et le cinéma, le 1er mars 2014 et Les Fantômes de Vincent Nordon, le 21 juin 2014.

Dans ce neuvième film, tourné dans son village de Selongey, en Bourgogne, où, depuis 2005, le cinéaste vit dans le village qui l’a vu naître, Vincent Nordon parle successivement de la vieillesse, du cinéma, de la création, du silence, de Jean-Marie Straub, de Jean-Luc Godard, de son ami le cinéaste Paul Vecchiali, du plateau de Langres, qui commence à quelques kilomètres de chez lui et de la Bourgogne.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.