image du film.VINCENT NORDON, LE FAUX CINÉMATON D’UN VRAI BOURGUIGNON

Année : 2014. Durée : 4'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image : Gérard Courant.
Interprétation : Vincent Nordon.
Production : Les Amis de Cinématon, La Fondation Gérard Courant.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 26 décembre 2014 à Selongey (France).
Format : Vidéo Mini-DV.
Cadre : 4/3.
Procédé : Noir et Blanc. Muet.

Présentation >>>

Vincent Nordon, le faux Cinématon d’un vrai Bourguignon est un faux portrait de la série Cinématon. Il ne fait donc pas partie de l’anthologie Cinématon et il est, par conséquent, classé dans la catégorie des Cinématons hors collection.

À l’occasion d’une pause, lors du tournage de l’épisode de mes Carnets filmés, Vincent Nordon de Selongey (France), j’ai laissé tourner la caméra.

J’ai essayé de respecter au mieux les règles infaillibles du Cinématon (un plan-séquence muet de 3 minutes et demie dans lequel la personne filmée est libre de faire ce qu’elle veut) même si le cahier des charges cinématonien n’a pas été appliqué dans les règles de l’art.

Bien entendu, ce portrait n’est qu’une copie d’un Cinématon officiel. Il donne une idée assez juste de ce qu’aurait pu être celui du ciné-poète bourguignon s’il s’était prêté volontairement au jeu du Cinématon. (Ce portrait est aux antipodes de celui – officiel – que Vincent Nordon avait fait le 17 juillet 1982).

À vrai dire, le résultat est confondant de vérité : il ressemble à s’y méprendre à un Cinématon filmé dans les règles de l’art !

(Gérard Courant)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.