image du film.UN CINÉASTE QUI NE TIENT PAS LA CAMÉRA EST COMME UN PEINTRE QUI NE TIENT PAS LE PINCEAU (CONVERSATION AVEC TEO HERNANDEZ II) (CARNET FILMÉ : 25 janvier 1980)

Année : 1980. Durée : 1 H 11'

Fiche technique :
Réalisation, concept, son, image, montage, effets spéciaux : Gérard Courant.
Voix : Gérard Courant, Teo Hernandez.
Production : Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique, La Fondation Gérard Courant.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Enregistrement son : 25 janvier 1980 à Saint-Ouen (France).
Tournage : Mexico (Mexique), Querétaro (Mexique), San Miguel de Allende (Mexique), Zacatecas (Mexique).
Format de tournage : Cinéma Super 8.
Format de diffusion : Vidéo.
Cadre : 1,33.
Procédé : Couleur.
Collection publique :
Cinémathèque de Bourgogne-Jean Douchet, Dijon (France)
BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Première projection publique : 4 septembre 2014, Site YouTube.
Dédicace : Le film est dédié à Jacques Haubois.

Présentation >>>

Un cinéaste qui ne tient pas la caméra est comme un peintre qui ne tient pas le pinceau (Conversation avec Teo Hernandez II) est la captation sonore, réalisée le 25 janvier 1980, du 2ème entretien que Gérard Courant a eu avec le cinéaste mexicain Teo Hernandez qui fait suite à un premier, enregistré le 13 novembre 1979, intitulé Mes films commencent au moment où les autres se terminent et qui précède Teo Hernandez sur Radio Ark en ciel, enregistré le 2 juillet 1982.

La discussion entre les deux ciné-artistes traite de la création et de la fabrication des films du cinéaste latino-américain. Mais Teo Hernandez parle également de films et de cinéastes, successivement de : La Montagne sacrée de Jodorovsky, Jean-Luc Godard, Edith Piaf, Maria Callas, La Région Centrale de Michael Snow, Michel Ciment, Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, Josef Von Sternberg, Napoléon d’Abel Gance, Le Sang d’un poète de Jean Cocteau et de ses films Salomé, Luna India, Liberté provisoire et Mâyâ.

Gérard Courant a ensuite illustré Un cinéaste qui ne tient pas la caméra est comme un peintre qui ne tient pas le pinceau d’images de villes mexicaines aux couleurs saturées et technicoloriennes : Mexico, Querétaro, San Miguel de Allende et Zacatecas.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.