image du film.LE PHARAON À LYON (CARNET FILMÉ : 4 février 2001 – 21 juin 2001)

Année : 2001. Durée : 51'

Fiche technique :
Réalisation, image, conception sonore, son, montage : Gérard Courant.
Production : La Fondation Gérard Courant, Les Amis de Cinématon.
Interprétation : Patrick Javault, Judit Kele, Jean-Marie Audigier, Jean Mounier, Solange Mounier, Serge Fargier, Solange Fargier, Valérie Dechaux, Bernard de Chanaleilles, Élisabeth Moulinier, Philippe Djivas, Stéphane Collin, Nicolas Cornut, Joseph Morder, Frank Richard, Kathy Sebbah, Marc Artigau, Carole Saint Cyr.
Tournage : 4 février 2001 au 21 juin 2001 à Paris (France), les Vosges (France), Strasbourg (France), Montreuil-sous-Bois (France), Burzet (France), le Bugey (France), Fontenay-sous-Bois (France), Lyon (France).
Format de tournage : Super 8 mm.
Cadre : 1,33.
Pellicule : Kodachrome.
Format de diffusion : Vidéo.
Procédé : Couleur.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Première diffusion publique : Juillet 2014, site YouTube.

Présentation >>>

Le Pharaon à Lyon (4 février 2001 au 21 juin 2001) est un épisode des Carnets filmés qui se déroule en France : au Champ du Feu dans le massif des Vosges, à Strasbourg, à Montreuil-sous-Bois, au Bois de Vincennes à Paris, à Burzet (ou je filme, pour la 22ème fois, le cérémonial du Vendredi Saint), dans les neiges du Vivarais et du Bugey et à Lyon où, avec Philippe Djivas, Joseph Morder, Stéphane Collin, Nicolas Cornut, Frank Richard et Kathy Sebbah, je fais des repérages pour le projet d’une série, intitulée Le Pharaon.

(Gérard Courant)

Critique >>>

UNE PÉPITE

Oh joies d'internet ! Merci à Nicholas Petiot d'avoir soulevé cette pépite. L'auteur des Cinématon, Gérard Courant, a promené sa caméra sur le cinéma Kosmos en compagnie de la chef-monteuse Elisabeth Moulinier. C'était en mai 2001 et cela constitue une belle archive. Il ne lui reste plus qu'à venir, de son 8 mm, découvrir notre nouvelle façade.

(Cinéma Kosmos, Facebook, 22 août 2014)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.