image du film.CENDRE ET LUMIÈRE (CARNET FILMÉ : 24 avril 2007 – 26 avril 2007)

Année : 2007. Durée : 1 H 07'

Fiche technique :
Réalisation, partition sonore, montage : Gérard Courant.
Image : Vincent Arnaud.
Production : La Fondation Gérard Courant, Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’art cinématonique.
Interprétation : Gérard Courant, les habitants d’Alicudi (Italie).
Tournage : 24 au 26 avril 2007 dans l’île d’Alicudi (Italie).
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Format de tournage : 16 mm.
Cadre : 1,33.
Format de projection : Vidéo.
Procédé : Noir et blanc.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Première diffusion : 2 mai 2013, site YouTube.
Dédicace : Cendre et lumière est dédié à Nanni Moretti.

Présentation >>>

D’origine volcanique, Alicudi est la plus occidentale, la plus éloignée et la plus sauvage des îles éoliennes.

Située à 100 kilomètres au sud-ouest de Stromboli et au nord de la Sicile, elle compte 102 habitants pour une superficie de 5,2 kilomètres carrés. Le sommet de l’île culmine à 675 mètres d’altitude.

Il n’y a pas de route (et, donc, pas de voiture), pas d’eau potable (l’eau est amenée par bateau).

L’électricité a été installée seulement dans les années 1990 (mais les maisons bâties sur les hauteurs de l’île n’en bénéficient toujours pas).

À l’occasion du tournage de mon film Alicudi, j’ai séjourné pendant 3 jours sur cette île et j’ai tenu mon journal de bord cinématographique sous la forme d’une trilogie journalière filmée en vidéo couleur : Bella, Selvaggia, Lontana et d’un épisode, Cendre et lumière, filmé parallèlement en 16 mm noir et blanc qui est la matière du court-métrage Alicudi.

Le premier jour est la découverte de l’île et une visite de Alcudi Porto, le seul port de l’île.

Le deuxième jour nous entraîne dans le hameau de Tonna qui est inhabité durant la morte-saison. On vit au rythme de l’île, au « ballet » des mulets qui sont les seuls moyens de locomotion à Alicudi et de l’arrivée des bateaux qui font la navette avec les autres îles éoliennes et la Sicile.

L’événement du troisième jour à Alicudi est l’arrivée du vent et des nuages qui modifient la lumière et l’atmosphère de l’île.

(Gérard Courant)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.