image du film.APRÈS LE FEU DES PLAISIR

Année : 2011. Durée : 4' 42''

Fiche technique :
Réalisation, conception, montage : Gérard Courant (à partir de La Notte brava de Mauro Bolognini).
Interprétation : Jean-Claude Brialy, Laurent Terzieff, Franco Interlenghi (dans La Notte brava de Mauro Bolognini).
Chanson : Élisa Point, Léonard Lasry.
Paroles : Élisa Point.
Musique : Élisa Point.
Production (film) : Les Amis de Cinématon, La Fondation Gérard Courant.
Production (chanson) : Élisa Point.
Diffusion (film) : Les Amis de Cinématon.
Diffusion (chanson) : monimpossible.com
Fabrication : Septembre 2011 à Montreuil-sous-Bois (France).
Format : Vidéo.
Cadre : 1,33.
Procédé : Noir et blanc.
Collection publique : BNF (Bibliothèque nationale de France), Paris (France).
Première diffusion publique : 3 février 2012, Cinéma Jean Vigo, Gennevilliers (France).
Principaux lieux de diffusion :
-Cinéma Jean Vigo, Gennevilliers (France), 2012.


Présentation >>>

Après le feu des plaisirs est le clip de la chanson chantée par Élisa Point et Léonard Lasry.

La bande image est constituée par un extrait de La Notte brava, tourné en 1959 par Mauro Bolognini et interprété par Jean-Claude Brilay, Laurent Terzieff et Franco interlenghi.

Critique >>>

ÉLIXIR DE BEAUTÉ OU L’INTEMPOREL AU CINÉMA

Au départ, douze chansons choisies dans l’univers d’Élisa Point, douze titres au rendez-vous d’un écran : un jeu de pistes amoureux à suivre des yeux.

À l’arrivée, un trésor d’images éparpillées et recomposées par Gérard Courant, une célébration de l’indicible désir.

Une suite de petits films pour les oreilles interprétés en duo par Élisa Point et Léonard Lasry. Duel songeur entre deux voix pour atteindre ce qui se joue entre actrices et acteurs, ce qui leur échappe miraculeusement, à la vie comme au cinéma, dans l’instant silencieux qui les capture et les libère à jamais.

Cet état de grâce dans les gestes, les attitudes, les regards... Cet abandon sensuel s’offre à nous et immortalise la mémoire d’une jeunesse, toute la quintessence et la modernité des années soixante à retrouver, comme un secret perdu.

(Jean-Claude Moireau)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.