image du film.VENI, VIDI, VICI (CARNET FILMÉ : 24 décembre 2010 – 12 janvier 2011)

Année : 2011. Durée : 48'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son, montage : Gérard Courant.
Interprétation : Simon Lavaud, Joseph Morder, Fiona Lindron, Vincent Roussel, Lydie Jean-Dit-Pannel, Jean-Christophe Desnoux, Annelise Ragno, Aurélie Brenachot, Gilles Foulet, Vincent Nordon, Philippe Vidal.
Production : Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique, La Fondation Gérard Courant.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 24 décembre 2010 au 12 janvier 2011 à Dijon (France).
Format de tournage : Vidéo Mini-DV.
Cadre : 4/3.
Procédé : Couleur.
Collections publiques :
Cinémathèque de Bourgogne-Jean Douchet, Dijon (France)
BNF (Bibliothèque nationale de France), Paris (France)
Première présentation publique :
14 avril 2011, Gulf Film Festival, Dubaï (Émirats Arabes Unis) 2011.
Principaux lieux de diffusion :
Gulf Film Festival, Dubaï (Émirats Arabes Unis) 2011.

Présentation >>>

FRANÇAIS

Veni, Vidi, Vici est un épisode des Carnets filmés que Gérard Courant a une nouvelle fois entièrement tourné à Dijon, ville où l’auteur a passé son enfance et son adolescence.

Cet épisode est le compte-rendu de deux voyages successifs dans la capitale bourguignonne.

Le premier eut lieu à l’occasion des Fêtes de Noël et le second, au début du mois de janvier quand le cinéaste est venu présenter plusieurs de ses films au cinéma Eldorado.

Dans le premier, il visite Simon, son neveu qui habite près du parc de la Colombière, parc que l’on aperçoit au loin malgré l’écran formé par la neige qui tombe en ce 24 décembre. Le lendemain, dans une longue marche à travers la ville, Gérard courant filme Dijon sous la neige.

Lors de son second voyage, il réalise le Cinématon de l’artiste plasticienne et vidéaste Lydie Jean-Dit-Plannel et retrouve dans un bar quelques amis parisiens (Jean-Christophe Desnoux, Joseph Morder) ou dijonnais (Vincent Roussel, Fiona Lindron, Lydie Jean-Dit-Plannel).

Dans un long travelling en voiture, il traverse Dijon pour aller sur le campus universitaire et visiter la Cinémathèque de Bourgogne Jean Douchet où il retrouve son compagnon de route Vincent Nordon et plusieurs membres de cette cinémathèque.



ENGLISH

City of his childhood, Dijon and his friends are the heart of this Carnet Filmé.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.