image du film.PETIT MATIN DE NOËL NEIGEUX DANS DIJON DÉSERT (CARNET FILMÉ : 25 décembre 2010)

Année : 2010. Durée : 1 H 02'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son : Gérard Courant.
Interprétation : Les habitants de Dijon (France).
Production : Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique, La Fondation Gérard Courant.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 25 décembre 2010 à Dijon (France).
Format de tournage : Vidéo Mini-DV.
Cadre : 4/3.
Procédé : Noir et blanc.
Collections publiques :
BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Cinémathèque de Bourgogne-Jean Douchet, Dijon (France).
Première présentation publique :
14 avril 2011, Gulf Film Festival, Dubaï (Émirats Arabes Unis) 2011.
Principaux lieux de diffusion :
Gulf Film Festival, Dubaï (Émirats Arabes Unis) 2011.
CRDP, Dijon (France) 2011.
Site YouTube, 2012.

Présentation >>>

Petit matin de Noël neigeux dans Dijon désert est, en caméra subjective, une errance à travers la ville de Dijon, où j’ai vécu de 1960 à 1975, de l’âge de 9 à 24 ans.

Le film est une prouesse technique : il est fait d’un seul plan-séquence de 62 minutes filmé caméra à la main le 25 décembre 2010.

Il s’agit du quatrième film déambulatoire dans Dijon conçu selon ce système de caméra subjective tenue à la main. Le premier s’appelle Promenade dans les lieux de mon enfance dijonnaise et a été filmé le 2 novembre 2008, le deuxième, Illuminations, le 26 décembre 2008 et le troisième, Tempête de neige sur Dijon, le 20 décembre 2009.

Le film commence à la gare de chemin de fer pour se diriger vers la place Darcy, la cathédrale Saint-Bénigne, les rues du Chapeau rouge, de la Liberté, du Bourg, Victor Dumay (où j’habitais), du Petit Potet (où je fréquentais l’école du même nom), Buffon, l’église Saint-Michel, le palais des ducs de Bourgogne, l’église Notre-Dame, la rue Musette, la place François Rude, à nouveau la rue de la Liberté et la place Darcy pour finir à la gare de chemin de fer.

(Gérard Courant)

A wander through the city of Dijon, where he lived for 15 Years, as one uninterrupted sequence of 62 minutes.

(G. C.)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.