image du film.ANTONIETTA PIZZORNO CHANTE LUC MOULLET (CARNET FILMÉ : 19 août 2000)

Année : 2000. Durée : 48'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, montage : Gérard Courant.
Son : Jean-Daniel Bécache.
Production : Gérard Courant, Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique, La Fondation Gérard Courant.
Interprétation : Antonietta Pizzorno.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 19 août 2000 à Moret-sur-Loing (France).
Format : Vidéo DVcam.
Cadre : 4/3.
Procédé : Couleur.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Sortie DVD : Avril 2012, éditions L’Harmattan, Paris (France).

Présentation >>>

Antonietta Pizzorno chante Luc Moullet est une rencontre, qui eut lieu le 19 août 2000 à Moret-sur-Loing, avec Antonietta Pizzorno, femme et collaboratrice du cinéaste Luc Moullet. Dans ce film, cette dernière rapporte ses expériences avec le cinéaste, d’abord en tant que script (sa première collaboration avec Moullet dans Une aventure de Billy le Kid, 1971), puis comme co-réalisatrice (dans Anatomie d’un rapport, 1975) enfin comme assistante et comédienne (dans Ma première brasse, 1981 ou La Comédie du travail, 1987).

Grâce à son précieux témoignage qui nous aide à mieux cerner le personnage de Luc Moullet, on en apprend beaucoup sur les méthodes de travail de l’auteur de Brigitte et Brigitte et sa volonté de concevoir un cinéma à la fois exigeant et drôle, pataphysique et sérieux.

Critique >>>

JUBILATION

On imagine la jubilation de Courant à recueillir cette parole et à l'immortaliser. Une fois de plus, il s'agit de garder des traces de l'histoire du cinéma en prenant des chemins de traverse. C'est aussi ce qui le motive lorsqu'il va s'entretenir longuement (50 minutes) avec la femme de Moullet, Antonietta Pizzorno, en 2000 (le « carnet filmé » Antonietta Pizzorno chante Luc Moullet) qui fut script sur Une aventure de Billy le Kid et qui co-réalisa Anatomie d'un rapport. (...) Elle raconte avec brio les aléas d'un tournage pas comme les autres où elle découvrit les substances illicites (l'odeur lui faisait d'abord penser à des excréments!), des conditions de tournage extrêmes (toute l'équipe accablée par la chaleur alors que Moullet dirigeait tout le monde...en pull!) et alla même jusqu'à mener... une grève contre le réalisateur !

(Docteur Orlof, Le Blog du Docteur Orlof, 6 janvier 2013)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.