image du film.UN ATELIER CINÉMA AVEC LES ÉTUDIANTS DE CINÉ SUP 1 DU LYCÉE GUIST’HAU DE NANTES (ANNÉE 2005-2006) (CARNET FILMÉ : 5 janvier 2006)

Année : 2006. Durée : 1 H 37'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son : Gérard Courant.
Interprétation : Pierre Laudijois, les étudiants de Ciné Sup 1 du lycée Guist’hau de Nantes, la voix de Gérard Courant.
Production : Gérard Courant, Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique, la Fondation Gérard Courant.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 5 janvier 2006 à Nantes (France).
Format : Vidéo Mini-DV.
Cadre : 4/3.
Procédé : Couleur et Noir et blanc.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).

Présentation >>>

Ce film est la captation de l’intervention que j’ai fait en 2006, à l’invitation de Pierre Laudijois, au lycée Guist’hau de Nantes avec la classe de Ciné Sup 1, qui est une classe préparatoire unique en France aux concours des écoles de cinéma : FEMIS, Louis Lumière, INSAS.

La plus grande partie de Un atelier cinéma avec les étudiants de Ciné Sup du lycée Guist'hau de Nantes (année 2005-2006) montre la discussion que j’ai eue avec les étudiants et leur enseignant en cinéma Pierre Laudijois après la présentation de mon long métrage autobiographique 2000 Cinématons. Puis la conversation s’est poursuivie après la projection d’extraits de deux autres de mes films : Genova Genova (1983) et Inventaire filmé des rues de la Croix-Rousse à Lyon (2002).

Cette rencontre s’est achevée sur la présentation du projet que doivent réaliser les étudiants : filmer une rue de leur choix avec un cahier des charges extrêmement précis. En effet, les étudiants, en groupe de 2 ou 3, doivent, en un après-midi, faire un film de 3 minutes en tourné-monté de 10 plans.

(Gérard Courant)

Critique >>>

J'ai eu un certain plaisir teinté de nostalgie à regarder l'enregistrement de l'Atelier Cinésup 2006. Pour toi, c'est forcément différent, car tu ne connais pas les étudiants présents ici à l'image, ne les ayant côtoyés qu'une journée. Moi, je ne les connaissais finalement pas tant que cela, en tout cas pas tous. Mais il y en a quelques uns qui me sont chers. A commencer pas Romain Daudet, que l'on voit sans cesse au premier plan, qui avait été mon élève depuis la seconde à Guist'hau, et qui était passé en Cinésup grâce à moi. Malheureusement, pour l'instant et malgré son talent, il n'a pas intégré la Fémis. Mais ça viendra peut-être, en tout cas, je suis sûr qu'il fera une carrière quelconque dans le cinéma, la photo, ou autre domaine en rapport avec l'image. Et plus loin, vers la gauche de l'image, il y a Hélène Barbry, une fille très, très douée, qui sortait d'ailleurs à l'époque avec Romain ! Elle est rentrée à Louis Lumière, en Son. Chaque année, nous montrons aux futures générations le film de 5 min qu'elle avait réalisé en Cinésup 1, qui est un petit bijou...

A l'arrière de la classe, on voit aussi Carole Fisbach et Julie Léna, qui étaient deux élèves de... Dominique, du lycée Renoir à Angers ! Julie est rentrée à la Fémis en montage, quant à Carole, nous l'avons retrouvée cette année comme stagiaire au festival Premiers Plans !

A part cela, il y a un truc marrant à constater, c'est que l'atmosphère se détend petit à petit. Au début, c'est assez froid, et puis ça s'anime de plus en plus... Je constate aussi que Genova, Genova était très bien passé, je regrette que nous ne l'ayons pas montré cette année, mais, bon.

(Pierre Laudijois, 10 février 2010).

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.