image du film.DESTINATION FOURVIÈRE (CARNET FILMÉ : 5 octobre 2005)

Année : 2005. Durée : 1 H 28'

Fiche technique :
Réalisation, image, son, montage : Gérard Courant.
Production : La Fondation Gérard Courant, Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique.
Interprétation : Claude Carrez, Jacques Gerstenkorn.
Chansons : Marie Laforêt.
Tournage : 5 octobre 2005 à Lyon (France).
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Format : Vidéo Mini-DV.
Cadre : 4/3.
Procédé : Couleur.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).

Présentation >>>

Destination Fourvière est le compte-rendu de ma première journée au festival de cinéma Doc en Courts à Lyon.

Dans sa première partie, le film est la traversée de la ville en voiture, en compagnie de Jacques Gerstenkorn, la « cheville ouvrière » du festival, puis la montée sur la colline de Fourvière pour participer à une émission de radio sur Radio Chrétienne de France, animée par Claude Carrez.

La deuxième partie est l’enregistrement de cette émission de radio.

La dernière partie du film est la descente en voiture vers le centre-ville jusqu’au terme de notre escapade qui prend fin au pied de la colline de la Croix-Rousse.

(Gérard Courant)

Critique >>>

Je suis très sensible à Destination Fourvière, car tu installes un espace/temps que je sais juste, pour l’avoir tant fréquenté. Claude (Carrez) et Jacques (Gerstenkorn) ont-ils vu le film ? Tu as su saisir quelque chose d’important, dans la vie du cinéma français des années 2000.

Déjà certaines choses ont disparu (Artigau n’est plus au CNP).

J’ai toujours pensé qu’au cinéma, le voyage dans l’espace était voyage dans le temps.

Les chansons italiennes, dans la voiture, sont-elles là pour masquer des bouts de conversations ?

Moi-même, j’avais filmé quelques années avant toi une émission avec Carrez, à Fourvière (où il recevait Gérard Blain) ; j’avais fait un plan fixe d’une heure sur Blain, avec le technicien dans sa cabine, au fond.

(Philippe Roger, 14 novembre 2009)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.