image du film.SUR LA ROUTE DE DIGNE À NICE

Année : 1988. Durée : 3' 45''

Fiche technique :
Réalisation, photographies, montage, effets spéciaux, son : Gérard Courant.
Interprétation : Gérard Courant.
Production : Les Amis de Cinématon, La Fondation Gérard Courant.
Chanson : Non è Vero de Nico Fidenco.
Diffusion : Les Amis de Cinématon. Photographies : 6 septembre 1988 à Digne (France), Saint-André-les-Alpes (France), col de la Colle Saint-Michel (France), Annot (France), Puget-Théniers (France), Nice (France).
Format : Vidéo (à partir de photographies).
Cadre : 4/3.
Procédé : Couleur.
Collection publique : BnF (Bibliothèque nationale de France), Paris (France).
Première diffusion publique : 28 septembre 1988, Paris (France).
Dédicace : Le film est dédié à Barbara Diamant-Berger.

Présentation >>>

Sur la route... de Digne à Nice est un photo-roman (« photorama » selon le générique) de Gérard Courant réalisé le 6 septembre 1988 sur la route qui conduit Digne à Nice. Le film suit la ligne de chemin de fer à voie métrique du Train des Pignes qui, sur 150 kilomètres, relie les deux villes à travers les Alpes du Sud.

Le film chemine le long de la ligne de chemin de fer, s'arrête au gré des gares de Saint-André-les-Alpes, Annot, Puget-Théniers et se termine dans la gare du Sud des Chemins de fer de la Provence à Nice, édifiée en 1892 et recouverte d'une magnifique marquise, dont la beauté est digne d'un décor de comédie musicale américaine en Technicolor des années 1950. (Depuis le tournage de Sur la route... de Digne à Nice, la gare a été déplacée et ce magnifique bâtiment, a été réaffecté en médiathèque dans les années 2010 !).

Sur la route... de Digne à Nice est accompagné de la chanson Non è Vero de Nico Fidenco créée en 1961.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2021 Gérard Courant. Tous droits réservés.