image du film.CAR SEULS LES NOUVEAUX DIEUX ONT MORDU LA POMME DE L’AMOUR (CARNET FILMÉ : 1er janvier 2003 – 31 décembre 2003)

Année : 2003. Durée : 1 H 01'

Fiche technique :
Réalisation, image, concept, partition sonore, montage : Gérard Courant.
Interprétation : Camille Aubaude, Joël Barbouth, Raphaël Bassan, Jean–Daniel Bécache, Gina Lola Benzina, Jean–Pierre Bouyxou, Jean–Christophe Casanova, Gérard Courant, Jean Daviot, Martine Elzingre, Laurent Fabioux, Pascal–Emmanuel Gallet, Sophie–Catherine Gallet, Paulina Gautier–Mons, Laure Guillot, Bernard Guiremand, Taylor Hamilton, Jacqueline Jalladeau, Sean Kelly, Jean Laurent, Jacques Lemaître, Georges Londeix, Jean–Claude Mocik, Dominique Noguez, Alain Paucard, Édouard Reymond–Lépine–Balestra, Sylvie Reymond–Lépine, Robie Mac Ewen, Eddy Merckx, Astrid Noël, Carlos Sastre, Philippe Truffault, Jean–Claude Zullo, Emmanuel Raquin–Lorenzi, Jean–Marie Audigier.
Production : Gérard Courant, Les Amis de Cinématon.
Tournage : Montreuil–sous–Bois (France), Laon (France), Paris (France), Issy–les–Moulineaux (France), Burzet (France), Mézilhac (France), Le Puy (France), Priay (France).
Format de tournage : Super 8 mm.
Pellicule : Kodachrome.
Format de diffusion : Vidéo.
Procédé : Couleur.
Cadre : 1,33.
Collection publique : BNF (Bibliothèque Nationale de France), Paris (France).
Première projection publique : 14 avril 2011, Gulf Film Festival, Dubaï (Émirats Arabes Unis).
Principaux lieux de diffusion :
Gulf Film Festival, Dubaï (Émirats Arabes Unis) 2011.

Présentation >>>

RÉSUMÉ (FRANÇAIS)

Cette année 2003 des Carnets filmés, tourné sur un support argentique, est consacrée, en grande partie, à la fin du tournage et au montage de mon film 24 Passions, tourné sur 24 ans à Burzet dans l’Ardèche. Cet épisode montre ce que 24 Passions laisse dans l’ombre : le chemin de croix vide de pèlerins et de touristes et l’auscultation des stations qui jalonnent ce chemin de croix.

(Gérard Courant)



RÉSUMÉ (ENGLISH)

The ending of filming 24 passions over 24 years in Burzet (France). Shot on a silver film, it takes us on a tour around the area now left empty.

(G. C.)

Critique >>>

COURANT DES VILLES, COURANT DES CHAMPS

Il y a un lien commun entre les Carnets filmés de Gérard Courant et les journaux écrits de Pascal Sevran, c’est qu’on y trouve deux regards différents, deux visions du monde selon que les auteurs se trouvent à la campagne ou à la ville. Sans caricaturer, on peut voir la vie plus apaisée dans les campagnes alors qu’elle se force à être elle-même dans les villes. La preuve est apportée par « les premiers flocons de neige », filmés à Montreuil (dans Car seuls les nouveaux Dieux ont mordu la pomme de l'amour), vision sereine de la campagne et le festival d’Aurillac (dans L'Artifice et le factice), évidemment parisien dans le mauvais sens du terme.

(Alain Paucard, 7/X/2008)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.