image du film.DIJON LA PREUVE PAR CINQ (CARNET FILMÉ : 25 décembre 2018)

Année : 2018. Durée : 1 H 02'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son : Gérard Courant.
Production : La Fondation Gérard Courant, Les Amis de Cinématon, Les Archives de l’Art Cinématonique.
Interprétation : les habitants de Dijon (France).
Tournage : 25 décembre 2018 à Dijon (France).
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Format de tournage : Caméra : Sony Mini DV.
Cadre : 1,33 ou 4/3.
Procédé : Couleur.
Collection publique : BNF (Bibliothèque nationale de France).
Dédicace : Le film est dédié à Raymond Samuel.
Année : 2018.
Durée : 1 heure 2 minutes.

Présentation >>>

Dijon la preuve par cinq est une errance nocturne dans le Dijon illuminé par les lumières de Noël 2018. Cette errance démarre à la gare de chemins de fer pour traverser le centre de Dijon par la rue de la Liberté jusqu’à l’église Saint-Michel, en passant par le palais des ducs de Bourgogne, le théâtre, la rue de la Verrerie, Notre-Dame, la rue Musette, la rue du Chapeau Rouge, la cathédrale Saint-Bénigne, le musée archéologique, la place Grangier et la place Darcy pour se terminer et revenir à la gare de chemins de fer.

Dijon la preuve par cinq est une prouesse technique : il n’est fait que d’un seul plan-séquence, filmé caméra à la main, de 62 minutes.

Après Promenade dans les lieux de mon enfance dijonnaise (2008), Illuminations (2009), Tempête de neige sur Dijon (2009) et Petit matin de Noël neigeux dans Dijon désert (2010), Dijon la preuve par cinq est le cinquième film de Gérard Courant réalisé à Dijon à être conçu selon ce système de plan-séquence unique d’une heure.

 


gerardcourant.com © 2007 – 2019 Gérard Courant. Tous droits réservés.