image du film.SHE’S A VERY NICE LADY KALÉIDOSCOPIQUE

Année : 2018. Durée : 1 H 25'

Fiche technique :
Réalisation, scénario, image, son, montage : Gérard Courant.
Musiques et chansons : Brian Eno, Philip Glass, Marilyn Monroe, John Lennon et Yoko Ono, Richard Wagner, Marilyn Monroe, Barbra Streisend.
Fabrication : Juin 2018 à Montreuil-sous-Bois (France).
Production : Les Amis de Cinématon, La Fondation Gérard Courant.
Diffusion : Les Amis de Cinématon.
Format : Vidéo.
Procédé : Couleur.
Cadre : Dédicace : Le film est dédié à Ari Boulogne.

Présentation >>>

She’s a very nice lady kaléidoscopique est une variation ou pour être plus précis une transformation de She’s a very nice lady, le film que j’ai réalisé en 1982 autour du mythe de la star Gene Tierney.

Grâce aux possibilités offertes par la technologie numérique, j’ai transformé les formes réalistes de She’s a very nice lady en formes kaléidoscopiques tout en respectant le rythme et la durée de chaque séquence et de chaque plan du film original.

Ce qui était réaliste – ou hyperréaliste – dans She’s a very nice lady est devenu kaléidoscopique dans She’s a very nice lady kaléidoscopique. Le personnage de Gene Tierney est transformé en une infinité de combinaisons mobiles d’images colorées. Il y a des quantités de formes abstraites qui se font et se défont perpétuellement au rythme des chansons et des musiques dont la bande sonore, de mon film de 1982, a été entièrement reprise, au son près, dans She’s a very nice lady kaléidoscopique.

Au bout du compte, She’s a very nice lady kaléidoscopique est avant tout une expérience mentale et psychique alors que She’s a very nice lady, était essentiellement une expérience sensuelle et poétique.

Gérard Courant

 


gerardcourant.com © 2007 – 2018 Gérard Courant. Tous droits réservés.