image du film.PRINT-TEMPS (CARNET FILMÉ : 24 mars 2017 – 17 avril 2017)

Année : 2017. Durée : 1 H 30'

Fiche technique :
Réalisation, concept, image, son, montage, partition sonore : Gérard Courant.
Interprétation : Jean-Pierre Bouyxou, Jean Streff, Vincent Roussel, Estelle Pinardon, Olivier Bailly, Lisbeth Rocher, Raphaël Bassan, Sylvain Vereycken.
Production : Les Amis de Cinématon, La Fondation Gérard Courant.
Distribution : Les Amis de Cinématon.
Tournage : 24 mars 2017 au 17 avril 2017 à Paris (France), Dijon (France), Saint-Marcellin (France), Burzet (France), Semur-en-Auxois (France), Avallon (France).
Format : Vidéo HD.
Caméra : Nikon Coolpix S2700.
Cadre : 16/9.
Procédé : Couleur.
Première diffusion publique : 30 avril 2017, site YouTube.
Dédicace : le film est dédié à David Perlov.

Présentation >>>

Print-temps (24 mars 2017 au 17 avril 2017) est un épisode des Carnets filmés de Gérard Courant qui se déroule entièrement en France, à Paris, Dijon, Saint-Marcellin, Burzet, Semur-en-Auxois et Avallon.

Dans cet épisode, le cinéaste a filmé :

-La signature par Jean Streff et Vincent Roussel de leurs ouvrages Portrait convulsif et La Brigandine, les dessous d’une collection à Hors-circuits vidéo.

-Une rencontre à Dijon avec Sylvain Vereycken, le président de la Cinémathèque Régionale de Bourgogne-Jean Douchet dans la braderie organisée par cette cinémathèque à la Ferronnerie pour sauver l’association avec la vente de revues, affiches, livres, DVD et photos de films.

-Le palais des ducs de Bourgogne et les places de la gare, Darcy et de la République à Dijon.

-Le centre ville, la gare, le Champ de Mars et l’ancienne piscine municipale de Saint-Marcellin.

-Le village de Burzet, en Ardèche.

-Le centre historique de Semur-en-Auxois, en Bourgogne.

-Le centre d’Avallon avec la rue Bocquillot et la collégiale Saint-Lazare.

Critique >>>

LA DÉSESPÉRANCE

Je viens de voir tes deux films (L’Étendue et le Temps et la partie de consacrée à Saint-Marcellin dans Print-Temps). Les larmes aux yeux, je ne peux qu’évoquer Barbara : « j’ai eu tort je suis revenue dans cette ville au loin perdue… » (...)

Dans Print-temps, j’ai découvert les nouvelles vitrines fermées, la désespérance au fil des rues, la piscine abandonnée (pas de sculpture de Székely…) et le plateau de Joud…

(Noëlle Roth, 3 mai 2017)

 


gerardcourant.com © 2007 – 2017 Gérard Courant. Tous droits réservés.